Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualitésLe Saron remplacera le Libor
Version imprimable

Le Saron remplacera le Libor

Finance

04.12.2018 , par Yann Constantin, responsable Trésorerie & Négoce

Le Libor (London Interbank Offered Rate) a été créé en 1986 par l’association des banquiers britanniques (BBA) et sert depuis lors de taux de référence pour une multitude de produits financiers. Ses heures sont désormais comptées.

En Suisse, le Libor est notamment utilisé comme de base de calcul pour certaines hypothèques ou pour des produits liés au commerce des matières premières. Le volume d’affaires se basant sur le Libor atteint 6'500 milliards de dollars en Suisse et dépasse les 300'000 milliards au niveau mondial.

Depuis le scandale des manipulations en 2012, les instances internationales ont souhaité que le marché mondial se dote de nouveaux taux de référence. Ils devront être solides, basés sur des transactions effectives et transparentes, afin de suppléer le Libor en 2021. En Suisse, un groupe de travail a été créé en 2013 comprenant la BNS, les banques, les clients institutionnels ainsi que les plus grandes entreprises du pays afin de plancher sur le sujet. Ce groupe de travail a rendu ses premières conclusions à fin octobre et la principale annonce a été que le taux Saron (Swiss Average Rate Overnight) remplacera, à terme, le Libor.

Solidité et transparence

Le Saron est un taux d’intérêt traité sur la plateforme électronique du repo, principal lieu d’échange pour les prêts gagés du marché monétaire en Suisse. Cet outil, opéré conjointement par la BNS et Six Group (bourse suisse) permet à plus de 150 banques et utilisateurs divers de prêter ou d’emprunter du cash en échange de titres de grande qualité. A l’avenir, une moyenne des échanges quotidiens sur le Saron (taux à un jour) servira de prix de référence. La durée d'un jour a été choisie puisque les volumes pour ces contrats sont les plus importants et qu’ils apportent au Saron toutes les garanties de solidité et de transparence requises.

Les taux du Libor et du Saron sont aujourd’hui extrêmement proches, aux alentours de –0,74%. Le passage de l’un à l’autre comme taux de référence nécessitera quelques adaptations dans les contrats mais cette proximité de prix devrait grandement faciliter la transition ces prochaines années.

Une version de cet article est parue dans Arcinfo.

 Vers le haut