Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

Version imprimable

Game tout sauf over

Economie

24.11.2020 , par Marie-Laure Chapatte, responsable du Pôle économique

Confinement, semi-confinement, interactions sociales limitées en présentiel, l'année 2020 est celle des injonctions à rester sur son canapé. L'industrie du jeu tire profit de cette situation particulière et vole de record en record. 

Cette semaine, sortons du Bureau ovale, et de son futur pensionnaire, pour revenir sur nos canapés. Celui où votre ado, comme des millions de joueurs, s’époumone en ligne sur Rocket League. Quésako ? Récemment devenu gratuit, ce jeu vidéo propose, en très résumé, une partie de football avec des voitures. Il est moins violent que la très grande majorité des jeux dont le but est d’abattre l’adversaire, mais non moins addictif.

14 milliards de jeux téléchargés

Alors que de nombreux secteurs ont été impactés négativement par la pandémie, l’industrie du gaming en sort en revanche renforcée. Elle bat ainsi tous ses records en 2020. Illustrons cette tendance rouleau compresseur, renforcée par les injonctions casanières des autorités, avec les jeux mobiles. Au troisième trimestre, sur l’ensemble du globe, les utilisateurs en ont téléchargé 14 milliards. Cela représente plus de 20 milliards de dollars dépensés, un niveau jamais atteint.

Bien qu’il ait été lancé il y a plus de deux ans, le jeu d’arcade «Among Us» – une sorte de Loups-Garous dans l’espace, où les membres de l’équipage du vaisseau doivent débusquer les imposteurs - connaît un vif regain d’intérêt. Notamment grâce à la mise en ligne des parties sur Twitch. Cette plateforme de streaming, adorée des tout jeunes et absconse pour les autres, rencontre un tel succès qu’elle est désormais convoitée par des politiciens. Les chiffres du règne donnent le vertige : Twitch a doublé le nombre d’heures de visionnage en une année pour atteindre 1,6 milliard le mois dernier.  

La star de l'e-sport

L’e-sport et ses stars, comme le joueur danois Johan Sundstein, alias NOtail, suivent évidemment la même ligne ascendante, tout comme les ventes de matériel, où Sony et Microsoft se livrent une nouvelle bataille, avec la récente mise sur le marché de leur console respective, la PlayStation 5 et la Xbox Series.

Si certains éditeurs ont dû repousser la sortie de leurs jeux en raison de la crise mondiale, l’industrie du gaming affiche, globalement, un large sourire. Et en la matière, consommer local est également possible avec Went.ai : ce jeu de stratégie, s’approchant des échecs augmentés, a récemment été lancé par la société neuchâteloise Abalance.

Une version de cet article est parue dans Arcinfo. ​

 

 Vers le haut