Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualitésRegain d’optimisme sur les marchés
Version imprimable

Regain d’optimisme sur les marchés

Finance

05.11.2019 , par Jean-Philippe Moullet, Conseiller Private Banking

L’enchaînement de bonnes nouvelle sur le plan géopolitique a entraîné un vent d’optimisme sur les marchés financiers. Dans leur différend commercial, les Etats-Unis et la Chine se sont montrés prêts à poursuivre les négociations sur la base de nouvelles concessions. En Europe, les risques d’un Brexit sans accord se sont réduits après que les Vingt-Sept ont accordé un nouveau délai de 3 mois à la Grande-Bretagne pour sa sortie de l’Union européenne.

Dans le même temps, l’économie mondiale continue de tourner à bas régime: en zone euro l’augmentation du produit intérieur brut (PIB) s’est limitée à 0,2% au 3e trimestre, tandis qu’en Chine, le taux de croissance est tombé à son plus bas depuis 1992. Le ralentissement de l'économie concerne principalement le secteur industriel qui souffre du différend commercial latent. Toutefois, certains indicateurs donnent l’espoir que l’industrie ait passé le creux de la vague. A titre d’exemple, l’indice mondial des directeurs d’achats d’entreprises manufacturières (PMI) a augmenté pour le 2e mois consécutif en septembre, après une série de 15 baisses d’affilée. Ce contexte laisse penser que l’économie est en phase de stabilisation. Par ailleurs, cette dernière reste soutenue par une consommation privée robuste, un marché de l’emploi dynamique et des politiques monétaires encore plus accommodantes.

La reprise se confirme

Sur les marchés obligataires, l’avancée des négociations dans le confit commercial a permis aux rendements de poursuivre leur reprise, à l’image du taux de la Confédération à 10 ans qui a augmenté de 23 points à -0,58%. Sur les marchés d’actions, les pays orientés vers le commerce extérieur tels que le Japon, les marchés émergents ou l’Allemagne, ont été particulièrement recherchés. Les actions suisses, quant à elles, ont franchi de nouveaux records, avec un SMI confortablement installé au-dessus des 10'000 points! Sur le plan sectoriel, le retour de l’optimisme a conduit à des progressions de prix supérieures à la moyenne dans les valeurs cycliques, en particulier technologiques.

Une version de cet article est parue dans Arcinfo.

 Vers le haut