Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualitésInvestir dans l’or, sous quelle forme?
Version imprimable

Investir dans l’or, sous quelle forme?

Economie

26.05.2020 , par Yann Constantin, responsable Trésorerie & Négoce

Au même titre que le franc, l’or a été recherché ces derniers mois en tant que valeur refuge. En effet, la pression sur les marché boursiers et l’assombrissement des perspectives économiques ont propulsé l’or à son plus haut historique de 55'200 francs par kilo.

La préservation du patrimoine constitue toujours un objectif durant les périodes de crise et il existe de nombreuses façons d’investir dans le métal jaune: or physique, compte métal, société minière ou ETF (produit financier répliquant la valeur de l’or). Alors, quelle forme choisir?

Un lingot d’or physique offrira la garantie d’échange contre du cash à n’importe quel moment. Il sera en revanche risqué de le conserver et justifiera probablement la location d’un coffre-fort. Son prix d’achat tiendra aussi compte d’une majoration pour les frais de fonte et pour sa certification. En effet, la traçabilité de l’or et les différents labels certifiant des conditions d’extractions s’avèrent déterminants pour l’acquisition d’or physique, notamment d’un point de vue éthique. 

Risques à comparer

Acheter de l’or en compte (comme toute autre monnaie) sera initialement meilleur marché et offrira la garantie des dépôts jusqu’à concurrence de 100'000 francs. Il faudra cependant compter avec les frais de tenue de compte. Certaines actions de société minières actives dans l’extraction ou le raffinage pourront aussi s’avérer intéressantes pour leur corrélation avec l’or. Il s’agira ici de bien mesurer le risque. En effet, en cas de baisse marquée des indices boursiers, ces actions pourraient également souffrir. La dernière alternative consisterait à investir dans un ETF. La corrélation entre l’ETF et le cours de l’or est bonne mais là non plus, les risques ne sont pas à prendre à la légère. En effet, il s’agit d’un produit financier garanti par son émetteur. Acquérir un ETF équivaut à détenir un certificat représentant de l’or. Le métal est parfois entreposé chez un dépositaire mais il arrive aussi qu’aucune quantité d’or physique ne soit réellement détenue, l’insolvabilité d’un maillon de la chaîne entraînerait alors la perte du capital investi.

Une version de cet article est parue dans Arcinfo.

 Vers le haut