La BCN Actualites et medias Actualités Croissance plus modérée des prix des villas et des PPE attendue en 2022

Croissance plus modérée des prix des villas et des PPE attendue en 2022

BCN

29.04.2022

Alors que la dynamique des prix du marché résidentiel neuchâtelois a été très soutenue en 2021, elle devrait se poursuivre, mais à un rythme plus modéré. Le renchérissement pourrait notamment freiner la demande de villas et de PPE. De même, le conflit entre la Russie et l’Ukraine pourrait impacter la croissance, et donc le marché immobilier.

C’est dans ce contexte que la Banque Cantonale Neuchâteloise publie sa sixième étude sur le marché immobilier neuchâtelois. La reprise vigoureuse de l’économie cantonale en 2021 et l’attrait toujours marqué de l’immobilier comme valeur refuge lors de période plus troublée ont porté le marché immobilier neuchâtelois l’an dernier. La publication de la BCN «Le marché immobilier neuchâtelois 2022» confirme cette excellente dynamique et dévoile également les tendances à venir pour les professionnels et les particuliers.  

Réalisée conjointement avec le cabinet Wüest Partner, cette étude permet de mesurer l’évolution des prix durant les dix dernières années au travers de quatre indices (villas, PPE, immeubles de rendement et appartements en location) et de six régions (Entre-deux-Lacs, La Chaux-de-Fonds, Le Locle, Littoral, Val-de-Ruz et Val-de-Travers).

Boom des prix pour la propriété 

La période de Covid-19 a mis en exergue de nouvelles attentes au niveau de la demande, notamment pour des logements plus spacieux, afin de créer une pièce dédiée au télétravail, dans un cadre plus vert et plus calme. Ainsi, la hausse des prix des villas a été marquée ces quatre derniers trimestres avec une progression de 8,4% sur Neuchâtel, confirmant ainsi l’engouement pour ce type d’objets.

+6,2% pour les PPE

Alors que les prix ont progressé plus rapidement à Neuchâtel que dans les cantons voisins, ils restent encore abordables par rapport à d’autres région de Suisse. Ainsi, l’an dernier, une maison standard de référence s’est échangée au prix de CHF 1'148'000 sur le canton de Neuchâtel, les prix variant de CHF 888'000 au Locle à CHF 1'320'000 sur le Littoral.  
Dans la PPE, la course à la propriété a également porté le marché, mais la progression des prix a été un peu moins soutenue (+6,2% en 2021) que pour les villas. Comparativement, les prix absolus restent toutefois abordables. En effet, pour un logement standard, la moyenne cantonale s’établit à CHF 791'000, contre par exemple CHF 888'000 à Berne ou plus d’un million de francs pour la Suisse. 

 Consulter le communiqué de presse

 Télécharger l’étude

 Vers le haut