Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualitésSurprises dans les résultats d’entreprise?
Version imprimable

Surprises dans les résultats d’entreprise?

Economie

09.04.2019 , par Olivier Boinay, conseiller Private Banking

Alors que Wall Street réalise son meilleur début d’année depuis 2009, que réserve l’ouverture du bal des résultats trimestriels aux Etats-Unis? Une saison des résultats relativement froide, si l’on en croit les dernières estimations récoltées par la société américaine FactSet auprès des analystes.

Ceux-ci ont considérablement réduit leurs attentes au cours des dernières semaines et tablent désormais sur une contraction des bénéfices de plus de 3% sur un an, alors qu’une progression de 2,9% était escomptée en décembre. Ainsi, le cycle de croissance continu des bénéfices depuis le deuxième trimestre 2016, amplifié de manière disproportionnée grâce à la réforme fiscale de Donald Trump, devrait se terminer.

Fléchissement des marges

Aujourd’hui, une réduction significative des marges pourrait expliquer le recul des bénéfices. En effet, les entreprises américaines éprouvent toujours plus de difficultés à faire face à la hausse généralisée des salaires, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre qualifiée. De plus, le contexte de ralentissement économique actuel laisse peu de place à l’augmentation des marges via des prix plus élevés. Toutefois, la croissance des chiffres d’affaires devrait être positive ce trimestre (+4,8%) et les profits devraient déjà repartir à la hausse à partir du second trimestre (+0,1%). Sans oublier que les coûts de refinancement diminuent grâce à la politique monétaire moins restrictive de la Réserve fédérale américaine, au détriment toutefois du secteur financier. En somme, on devrait assister à un fléchissement général des marges, sans pour autant qu’il faille craindre leur effondrement.

Prévisions des entreprises

Compte tenu des préoccupations conjoncturelles du moment, l’attention des investisseurs se concentrera sur les prévisions des entreprises. Si le pessimisme des analystes s’avère exagéré, la saison des résultats pourrait réserver de belles surprises, et ainsi permettre aux bourses mondiales de poursuivre leur danse haussière.

Une version de cet article est parue dans Arcinfo.

 Vers le haut