Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualitésRedémarrage de l'économie, mais quid des start-up?
Version imprimable

Redémarrage de l'économie, mais quid des start-up?

Economie

22.09.2021

L’effet de rattrapage a aussi été ressenti pour les start-up en quête de levée de fonds, puisqu’en 2020, 2,1 milliards de francs ont été investis dans les start-up suisses, le 2ème meilleur résultat de l’histoire.

Mais comment ont pu résister les start-up déjà bien implémentées, pour lesquelles la phase de R&D est terminée, alors que tous les marchés mondiaux se sont fermés ?

On ne décompte pas de faillite dans le canton de Neuchâtel, mais la situation a été plus compliquée pour les start-up dont la structure est bien en place, qui ont des frais fixes et des salaires à verser. Pour ces dernières, la volonté ne suffit parfois plus, mais l’agilité doit être le maître mot pour permettre de se réinventer, revoir ses priorités et surmonter les périodes moins clémentes.

Pour les start-up neuchâteloises, ce n’est pas évident de faire sa place sur la scène de l’innovation suisse, mais le canton a beaucoup de potentiel dans le secteur des technologies, le photovoltaïque ou d’autres nouveaux secteurs prometteurs, comme la blockchain et les cryptomonnaies.

On fait le point avec Marie-Laure Chapatte, responsable Communication & Pôle économique à la BCN, dans le Sens de l’Éco sur Canal Alpha.

Regarder l’émission ici :

 Vers le haut