La BCN Actualites et medias Actualités Quel est l'impact de l'inflation sur l'immobilier?

Quel est l'impact de l'inflation sur l'immobilier?

Economie

04.10.2022 , par Steve Trachsel, stagiaire Communication & Pôle économique

Depuis le début de 2022, l'inflation a fait son retour en Suisse et partout dans le monde. Quel est l'impact de ce renchérissement sur le marché immobilier? Pedro Palomo, directeur Marché, a fait le point dans un webcast organisé par Wüest Partrner.

En Suisse, aujourd'hui, l'inflation se situe aux alentours des 3,5% (avec un petit recul à +3,3% en septembre), ce qui représente un taux élevé par rapport à la bande cible de la Banque Nationale Suisse, qui vise entre 0 et 2%. Pedro Palomo rappelle que ces taux d'inflation sont inédits et aujourd'hui, «nous arrivons à la fin d'un cycle doré dans l'immobilier».

Krach en vue?

Toutefois, le contexte est totalement différent par rapport au krach des années 90. Aujourd'hui, c'est un marché extrêmement professionnalisé à tous les maillons de la chaîne, très réglementé et la notion des taux fixes fait que les échéances sont réparties sur diverses durées.

D'un côté, nous avons des surfaces constructibles qui demeurent limitées et une hausse des coûts de construction qui freinent l'activité de promotion immobilière

D'un autre côté, notre population a grandit de plus de 2 millions d'habitants, le développement démographique se poursuit, l'augmentation des divorces est toujours présente, les modes de vie évoluent, les demandes de logements pour étudiants et les séniors augmentent, tous ces facteurs sont à prendre en compte.

Point sur Neuchâtel

Actuellement, dans le canton de Neuchâtel, le marché des villas reste prisé et rare, mais avec la forte progression des prix de ces dernières années et la hausse des taux, les acheteurs potentiels tendent à diminuer ce qui nous conduira à une stabilisation des prix. Le marché des PPE, plus exposé à la hausses des charges financières, le coût d'utilisation a dépassé le coût d'utilisation. Dans ce segment, on tend vers une stabilisation voire une correction des valeurs, mais le marché immobilier helvétique se montre résilient. 

Retrouvez l'intégralité de l'intervention de Pedro Palomo ici: