Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualités«L'impact carbone des fonds BCN est bien plus faible que celui de leurs pairs»
Version imprimable

«L'impact carbone des fonds BCN est bien plus faible que celui de leurs pairs»

Finance

13.02.2020 , par Marie-Laure Chapatte, responsable du Pôle économique

A fin 2019, les trois fonds de placements de la BCN cumulaient plus de 300 millions de francs investis. Entretien avec Victor Vogt, responsable de l’Asset Management à la BCN, qui détaille, entre autres, comment les critères de durabilité orientent le choix des sociétés retenues.

Est-ce que l’application de critères de durabilité a quelque peu entamé leur performance?
Victor Vogt: Aucunement, les résultats de nos trois fonds sont excellents, les Fonds Durable Revenu et Équilibré affichent des performances supérieures à la moyenne des fonds comparables. Et le Fonds Durable Actions Suisses, lancé le 2 septembre 2019, a enregistré une meilleure performance que le SPI. Il est vrai que les critères de durabilité réduisent l’univers d’investissement mais nous sommes convaincus que les sociétés qui ne prennent pas en compte les enjeux du développement durable seront moins bien équipées pour faire face aux défis qui les attendent.

Justement, comment sélectionnez-vous les entreprises qui figurent dans les fonds ? Pouvez-vous  nous donner quelques exemples de sociétés actuellement exclues et les raisons?
Pour procéder à la sélection des sociétés, nous avons adopté une approche qui les incite à s’améliorer: le «best-in-class». Nous nous basons sur la recherche durable de MSCI ESG Research qui analyse chaque société en fonction des spécificités de son secteur d’activité. Les entreprises sont évaluées selon des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), puis qualifiées d’une note allant de AAA à CCC. Les sociétés qui ont une note inférieure à BB sont automatiquement exclues de notre univers d’investissement. Parmi ces dernières, on peut citer Air France KLM en raison de lacunes dans la gestion de ses employé ou Volkswagen dont le Dieselgate a impacté la société de plein fouet.
Un autre pilier également pris en compte dans l’analyse de durabilité est l’implication des sociétés dans des controverses très sévères. Ici Novartis sera par exemple exclu. En effet, la société pharmaceutique est impliquée dans un scandale de corruption de hauts fonctionnaires grecs qui a entrainé une perte de 4 milliards d’euros pour le gouvernement.

En terme d’impact environnemental, comment qualifiez-vous les résultats des fonds BCN?
L’empreinte carbone est un bon exemple des effets concrets de l’approche durable. En effet, les fonds BCN ont un impact carbone bien plus faible que leurs pairs. Les fonds BCN Durable Revenu et Equilibré émettent respectivement 45% et 47% d’émissions de CO2 de moins que les fonds comparables. Pour le Fonds Durable Actions Suisses, le gain s’élève même à 80%. L’empreinte carbone des fonds est mesurée en faisant la moyenne pondérée des émissions de CO2 par million de chiffre d’affaires des sociétés.

 Vers le haut