La BCN Actualites et medias Actualités «Le coworking va continuer de se développer dans le canton de Neuchâtel»

«Le coworking va continuer de se développer dans le canton de Neuchâtel»

PME

15.11.2022 , par Marie-Laure Chapatte, responsable Communication & Pôle économique 

Sedat Adiyaman a déjà ouvert deux espaces de coworking dans le canton de Neuchâtel.

Sedat Adiyaman a initié le coworking dans le canton de Neuchâtel en 2014 avec un premier espace à la rue des Sablons à Neuchâtel. Déménagement en 2018 dans le bâtiment de La Poste au bord du lac. C’est donc étape après étape que le jeune entrepreneur a développé son business. Aujourd’hui, il gère deux espaces de coworking, un à Neuchâtel et l'autre à La Chaux-de-Fonds. La croissance se poursuit et un autre projet d’envergure, lié à la blockchain, est en vue.

Vous avez aujourd’hui des concurrents sur le canton. Est-ce stimulant ou arrive-t-on à saturation?
Sedat Adiyaman: Notre plus grand concurrent reste le bureau à la maison. Avec d’autres bureaux partagés ou coworking, il n’y a pas de réelle concurrence. Chaque espace a son profil, son ADN, qui naturellement attire des utilisateurs différents. Nous sommes donc plus complémentaires que concurrents. Et c’est évidemment stimulant. Le marché du coworking n’a pas encore atteint sa maturité à Neuchâtel, ni en Suisse. Tout est en évolution.

Comment expliquez-vous cet engouement pour ce mode de travail flexible?
La dématérialisation du travail, la saturation des moyens de transports et l’envie de retrouver plus de temps pour sa vie privée constituent des facteurs explicatifs. Aujourd’hui, la typologie s’est diversifiée. Nous accueillons aussi bien des travailleurs indépendants, que des équipes de projet ou des PME. Le coworking offre de multiples avantages: emplacement centralisé, souplesse de location, pas de bail, délégation de la gestion des bureaux (et des charges) à une tierce personne. Cet écosystème riche en compétences rend la vie sociale passionnante, permet des événements à haute valeur et favorise la collaboration et les rencontres informelles entre les coworkers.

Donc on ne trouve plus essentiellement des indépendants chez vous?
Non, c’est vraiment un mix aujourd’hui, du télétravailleur à la multinationale qui paie quelques places de travail nomades. Les entreprises ont compris qu’en faisant confiance à leurs employés, ceux-ci se montraient tout autant, voire plus performants. Et cela permet également à l’entreprise d’être plus attractive sur le marché du travail.

Au départ, vous offriez une place de travail bien équipée. Quelles sont les attentes actuelles des coworkers?
Ils souhaitent disposer du meilleur environnement de travail (espace de travail partagé et privatif, salles de réunion totalement aménagées, le tout le plus centré possible). Ils aiment également les échanges sociaux et partager leurs connaissances, assister à des conférences, se former, etc. Pour rendre cela possible, nous offrons la mise en relation et le développement d’un écosystème avec et pour nos membres.

Financièrement, vos deux sites sont-ils aujourd’hui rentables?
A ce jour, nous dégageons une marge bénéficiaire qui est totalement réinvestie dans nos projets de croissance. Pour financer cette dernière, nous pouvons également compter sur la fidélité de nos membres, de nos partenaires immobiliers et financiers avec lesquels nous avons tissé des liens de confiance au fil des années. Nous restons sur une croissance étape par étape, le coworking va continuer de se développer à Neuchâtel.

Quant au hub dédié à la blockchain, je sais que ce projet vous tient à cœur. Pourquoi?
Ce projet est la possibilité unique de positionner le canton de Neuchâtel et la Suisse au centre de l’échiquier de ce domaine d’avenir. La BCN a initié le mouvement en acceptant d’entrer en relation avec des entreprises liées à la blockchain dès 2015. Elle a su capter la tendance. Puis l’écosystème s’est développé autour des premières entreprises qui se sont implantées. Aujourd’hui, plus d’une vingtaine d’acteurs gravitent autour de nos espaces de coworking à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds, et forment progressivement une masse critique importante. 

Quand cet espace dédié va-t-il voir le jour et où?
Le projet est en cours et notre objectif est d’ouvrir le site courant 2023 dans un bâtiment prestigieux, au centre-ville de Neuchâtel.

Ce lien vous permet de découvrir le site Coworking Neuchâtel. 

Cet article vous a plu? Vous souhaitez être informé.e lors de la parution d'un article similaire? Abonnez-vous à notre newsletter "Inspirations"