Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualitésJolie confiance des entreprises neuchâteloises
Version imprimable

Jolie confiance des entreprises neuchâteloises

PME

17.11.2021, par Marie-Laure Chapatte, responsable Communication & Pôle économique

Une entreprise sur deux dans le canton de Neuchâtel fait confiance à la BCN. C’est ce que révèle une récente étude de l’Union des Banques Cantonales Suisses (UBCS), menée par un institut indépendant. Cette enquête confirme la position de leader de l’institution dans le canton.

Pour Frédéric Bigler, responsable Entreprises à la BCN, «c’est une magnifique reconnaissance. Nous nous efforçons d’être aux côtés des entrepreneurs dans toutes les étapes de la vie de leur société et ce résultat fort témoigne de cet accompagnement de proximité, dans les bons et les moins bons moments.»   

Quant à la question de savoir comment se portent actuellement les entreprises neuchâteloises en général, la dernière étude sur le PIB romand publié par les six banques cantonales romandes, en collaboration avec l’insitut Crea, apporte quelques éléments de réponse.

Croissance de 6,2% cette année

Le recul 2020 du produit intérieur brut (PIB) neuchâtelois, estimé à 4,3%, a été tempéré par la résistance de la chimie-pharma. Avec la reprise, la croissance est attendue à 6,2% sur cet exercice et devrait atteindre 2,7% l’an prochain. En comparaison, le PIB romand a baissé de 2,3% l’an dernier. Il devrait progresser de 2,8% en 2021 et de 4,2% en 2022. Cette confiance se lit également dans la dernière étude conjoncturelle publiée par la Chambre neuchâteloise du commerce et de l'industrie: 40% des entreprises sondées considèrent la marche actuelle des affaires comme «bonne à excellente», contre 19% «mauvaise à médiocre».

L’analyse des banques cantonales, baptisée «Résistance face aux crises : la recette romande» dévoile également quelques éléments sur le canton de Neuchâtel. Ainsi, le secteur secondaire représente près de la moitié de la valeur ajoutée réalisée dans le canton. La part du secteur secondaire atteint 47,8% précisément, en moyenne, sur les dix dernières années, comme on peut le lire sur le graphique ci-dessous. 

 Vers le haut