La BCN Actualites et medias Actualités «Décrocher nos premiers clients constitue la priorité de MATIS»

«Décrocher nos premiers clients constitue la priorité de MATIS»

PME

03.11.2022 , par Marie-Laure Chapatte, responsable Communication & Pôle économique

Matis Prix BCN Innovation 2022

MATIS SA a récemment remporté le Prix BCN Innovation 2022 et empoché les 150'000 francs du concours. Cette société, qui propose un système d’imagerie multispectrale à illumination induite pour l’authentification de l’art, est un spin-off du CSEM. Alors, comment passe-t-on d’une grande institution de recherche à une entreprise à part entière? Marie Didier, la fondatrice de la start-up, détaille ce processus.

Vous venez de créer la société anonyme. Qui est actionnaire de MATIS aujourd’hui?

Marie Didier: La très grande majorité des actions m'appartiennent. Le CSEM et un membre du board sont également actionnaires.  

Etre un spin-off du CSEM, qu’est-ce que ça signifie?

Nous avons participé à leur programme «Accelerate» pour post-doctorants. En rentrant dans ce programme, on présente un projet développé au CSEM et on a deux ans pour réaliser l’étude de marché, affiner la technologie, etc.

Quand allez-vous physiquement couper le cordon avec le CSEM?

Normalement en mars 2023. Il y aura une période de transition. Nous regardons également du côté de Microcity quelles sont les possibilités qui s’offrent à nous. En revanche, le lien et la collaboration technologique perdureront car le CSEM restera notre partenaire officiel et un actionnaire minoritaire. Nous bénéficions actuellement d’un projet Innosuisse qui nous permettra de développer les 10 prochains prototypes de notre appareil en travaillant sur l’amélioration du produit, son développement, sa calibration, etc.

Ensuite, vous devrez trouver une solution pour fabriquer votre système?

Oui, nous avons quand même un peu de temps pour trouver les acteurs locaux qui prendront le relais. Pour l’assemblage par exemple, nous travaillons déjà avec la société Hybrid SA à Chez-le-Bart.

Le CSEM encaissera-t-il des royalties sur votre technologie?

Effectivement. En revanche, ces royalties ne seront aucunement liées au brevet qui est actuellement en cours de dépôt.

Quelles sont les étapes à venir? Comment allez-vous occuper ces prochains mois?

Nous devons décrocher nos premiers clients, et par conséquent, nos premiers revenus. C’est une priorité et un challenge de taille, mais un défi nécessaire pour pouvoir survivre jusqu’à notre première levée de fonds l’année prochaine.

Et dans ce processus, quel a été l’impact du Prix BCN Innovation?

Il nous a offert une visibilité énorme et surtout permis de beaucoup mieux connaître l’écosystème de l’innovation dans le canton de Neuchâtel. Ces contacts seront particulièrement précieux pour réaliser nos premières ventes, mais surtout pour trouver des partenaires de production locaux.

Découvrir la nouvelle édition du  Prix BCN Innovation