La BCN Actualites et medias Actualités Comment placer au mieux ses liquidités?

Comment placer au mieux ses liquidités?

Finance

14.12.2021 , par Vincent Schwery, gérant de fonds

Sur votre compte bancaire, votre argent ne fait grand-chose. Il est au chômage technique et vous devez même lui payer des indemnités. Cette situation peut changer et votre argent peut travailler pour vous. En effet, en ces temps de taux d’intérêts bas, le compte épargne classique ne suffit plus.

Investir vos économies sur les marchés financiers vous offre une solution alternative. Vous bénéficiez d’opportunités de rendement attractives en profitant de l’évolution de la valeur des entreprises. Attention toutefois, car investir de l’argent comporte certains risques.

Il est donc nécessaire de respecter certaines règles:

Règle 1 : N’investissez pas l’argent dont vous avez besoin

Veillez à disposer de liquidités permettant de couvrir les dépenses imprévues. Cette réserve devrait correspondre à 6 mois de salaire au minimum. Le capital qui dépasse ce seuil et vos autres besoins à court terme constitue votre potentiel d’investissement.

Règle 2 : Apprenez à vous connaître 

Il ne s’agit pas d’aller chez le psychologue, mais de déterminer votre profil d’investisseur en fonction de vos objectifs et de votre tolérance au risque. Le but est d’établir une stratégie de placement en adéquation avec vos attentes, vous permettant, ainsi, d’être serein.

Règle 3 : Le temps est votre meilleur allié

Plus votre horizon temps est long, plus le profil de placement peut être risqué et les attentes de rendement élevées. Certaines études établissent qu’avec les actions, sur un horizon d’investissement d’un an, vous avez une chance sur 3 de concrétiser des pertes. Les probabilités sont d’une chance sur 10 sur 10 ans et ce risque de perte disparaît totalement sur un horizon de 15 ans.

Règle 4 : Comprendre avant d’agir

Placer de l’argent n’est ni un art, ni de la sorcellerie, mais on peut rapidement tout perdre en investissant dans des produits complexes sans les comprendre. Immobiliers, obligations, fonds d’investissement, actions thématiques, crypto-monnaies : le choix est infini. Le plus important est de comprendre dans quoi on investit son argent. 

Règle 5 : Le meilleur moment pour investir, c’est aujourd’hui

De nombreux investisseurs passent beaucoup trop de temps à tenter de trouver, en vain, le jour idéal pour entrer sur les marchés. Cependant, l’attentisme est rarement de bon conseil. Plus vous investissez tôt, plus vos investissements auront le temps de fructifier. Il est donc judicieux d’investir petit à petit tous les mois plutôt que d’attendre d’avoir une grosse somme.

Règle 6: Laisser travailler l’argent pour soi

Albert Einstein aurait dit : « les intérêts composés sont la huitième merveille du monde ». L’effet boule de neige des intérêts composés, obtenus en réinvestissant le revenu des intérêts ou le dividende, est effectivement merveilleux pour l’épargnant. Les actifs se multiplient d'eux-mêmes, de façon exponentielle. 

Règle 7 : Diversifier votre portefeuille

La diversification constitue la règle d’or d’une stratégie efficace. Elle doit être suffisante pour compenser les risques au sein du portefeuille. 

Vous êtes prêts ? Voici trois pistes pour vous lancer:

1)    L’investissement direct en actions et obligations 

Dans cette configuration, vous sélectionnez directement les titres en fonction de vos objectifs. Les actions offrent des perspectives de gains élevés, mais les fluctuations peuvent être importantes et donc les risques élevés. Pour respecter la règle 7, votre portefeuille devra contenir au minimum 10-15 titres. 
Les obligations recèlent moins de risques, mais sont nettement moins rémunératrices. Vous recevez des intérêts, proche de zéro voir négatifs pour un débiteur de bonne qualité, et un remboursement à l’échéance. 
L’investissement direct demande de la rigueur et une compréhension des principes de base de la finance. Les actions représentent un excellent investissement pour les personnes prêtes à prendre des risques et qui disposent d’un horizon supérieur à 8-10 ans.

2)    Les fonds de placement 

Les fonds de placement, gérés par des professionnels, permettent de regrouper plusieurs investisseurs ayant le même objectif de placement. Ils sont composés de différents actifs (obligations, actions, immobilier et/ou alternatifs), souvent répartis sur plusieurs zones géographiques. Ils sont ainsi bien diversifiés et le risque dépendra de l’allocation du fonds. 
Il est également possible d’investir de manière responsable dans des fonds durables constitués d’entreprises qui respectent des normes environnementales, sociétales et de gouvernances, ou dans des fonds thématiques centrés autour de sujets porteurs comme les énergies renouvelables ou les nouvelles technologies. 
Investir dans un fonds permet d’accéder aux marchés financiers sans nécessairement connaître les principes fondamentaux d’investissements ou suivre régulièrement la bourse. Vous pouvez choisir dans une vaste gamme de fonds selon vos priorités et votre profil de risque. 

3)    Le mandat de gestion de fortune

Vous déléguez à des professionnels la gestion de votre patrimoine. Ces derniers effectuent différents investissements afin d’obtenir le meilleur rendement possible en adéquation avec votre profil. Grâce à un suivi rigoureux et à une forte réactivité, votre portefeuille est ajusté régulièrement en fonction de l’évolution des marchés.

Cette stratégie de placement est idéale pour ceux qui cherchent à déléguer les décisions de placements à des experts et se libérer du suivi de leur investissement. 

En résumé, placer au mieux ses liquidités, dépend de votre stratégie, de votre goût du risque, de votre horizon temps et de votre désir de vous impliquer dans les décisions.

Une version de cet article est parue dans Générations.