Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualitésBal des bénéfices surprenant aux Etats-Unis
Version imprimable

Bal des bénéfices surprenant aux Etats-Unis

Finance

12.11.2019 , par Nicolas Schwaar, conseiller Private Banking

Aux Etats-Unis, la saison de publication des résultats touche gentiment à sa fin et les analystes en tire un bilan plutôt positif. Il faut dire que les experts financiers craignaient une baisse des bénéfices de 4,1% par rapport à l’année dernière. Or, ces craintes ne se sont pas matérialisées.

En effet, les bénéfices ont seulement fléchi de 1% au 3e trimestre, au point que la proportion des entreprises ayant réussi à surpasser les attentes en termes de bénéfices est supérieure à celle observée lors des trimestres précédents. Les ventes, quant à elles, sont aussi rassurantes avec des chiffres d’affaires en progression de 3,7% en moyenne.  

Estimations optimistes

Pour l’année prochaine, les prévisions de croissance des bénéfices atteignent quelque 10% aux Etats-Unis. Ces estimations semblent toutefois trop optimistes compte tenu du récent ralentissement économique et de la fin progressive de l’effet positif induit par la réforme fiscale de 2018. Pour rappel, cette dernière, mise en place par le gouvernement Trump, a pleinement profité aux entreprises américaines, si bien qu’elles ont pu générer une croissance de leurs bénéfices bien supérieure à celle des autres pays développés. Aujourd’hui, cet effet s’estompe. Les experts estiment que si l’écart se réduit, la progression des bénéfices des entreprises outre-Atlantique devrait néanmoins rester supérieure à celles de leurs homologues internationales. La raison principale? La vigueur de l’économie américaine, qui continue de croître plus vite que dans la plupart des autres pays industrialisés.

Déception sur les récentes données économiques

Cependant, et en dépit d’une reprise qui dure maintenant depuis de longues années et du faible taux de chômage, les salaires progressent peu et les dernières données économiques ont déçu. Le marché des actions américaines affiche une valorisation supérieure à sa moyenne historique, ce qui le rend plus sensible aux corrections en cas de mauvaises nouvelles, si bien que les titres ont quelque peu perdu de leur attrait.

Une version de cet article est parue dans Arcinfo.

 Vers le haut