Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La plage des six pompes

Interview d'été décalée

Si vous étiez… un parfum de glace,
Anicée Willemin?

 

De Festineuch à La Plage des Six Pompes en passant par le NIFFF, cette férue de culture multiplie le bénévolat et les mandats. Pour la BCN, partenaire de ces trois rendez-vous estivaux, elle se dévoile. Un peu.  

Responsable des rédacteurs du blog de Festineuch #Tellement depuis de nombreuses années - on ne le compte plus -, Anicée Willemin a enchaîné la saison des festivals neuchâtelois avec le NIFFF comme responsable du bureau des accréditations et assistante de presse. A 38 ans, cette mordue de culture œuvre également comme attachée de presse de La Plage des Six Pompes pour la première fois.
Entretien d’été décalé avec cette pétillante Neuchâteloise d’adoption, qui avoue d’emblée qu’elle a davantage l’habitude d’organiser les interviews que d’y répondre.  

 

Anicée Willemin

 

Alors Anicée, êtes-vous plutôt plage ou montagne?
J’aime les deux, mais si je devais choisir, je préférerais un séjour à la montagne. Ou au milieu de geysers et de fjords qui combinent les deux.

Pour une ancienne nageuse, costume de bain ou bikini?
Bikini, ça fait davantage chaux-de-fonnière.

L’été, vous bronzez… un peu, beaucoup, passionnément, à la folie?
J’ai la chance de bronzer très vite et beaucoup, mais pas très souvent l’occasion de bronzer passionnément et à la folie du coup. (Rires)

Si vous étiez un parfum de glace, vous seriez…
Un parfait à l’absinthe par exemple.

Et côté pompes, c’est plutôt talons, en tongs ou pieds nus?
Je suis toujours au milieu des propositions, ni l’un ni l’autre. En fait, ce sont les ballerines qui me correspondent le mieux.

Le sable, c’est utile pour mesurer le temps d’un brossage de dents ou pour réaliser un château?
(Rires) Un château !

Enfin, pourquoi faut-il venir à La Plage ?
Parce que vous y verrez de nombreux flamands roses, comme en Camargue.

 

Les articles liés à La plage des six pompes

Association Neuchâteloise de Course d'Orientation (ANCO)

En savoir plus
 Vers le haut