Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualitésLa Suisse romande un peu moins impactée que le reste du pays
Version imprimable

La Suisse romande un peu moins impactée que le reste du pays

Economie

22.09.2020 , par Marie-Laure Chapatte, responsable Communication & Pôle économique

La 13e étude sur le PIB romand a été publiée ce mardi par les six banques cantonales romandes, en collaboration avec l’Institut CREA d’économie appliquée de la Faculté des HEC de l’Université de Lausanne et le Forum des 100 du quotidien Le Temps.

Selon cette publication, les effets de la crise du Covid-19 sont moins marqués dans la région (PIB en baisse de 5,7% selon le CREA) et dans le pays (-6,2% d’après le SECO) que dans les principales économies développées. La perte de valeur ajoutée cumulée pour 2020 et 2021 atteint quelque 8664 francs par habitant en Suisse romande, par rapport aux prévisions d’avant la crise.

La Suisse romande et la Suisse bénéficient de la diversification de leur économie et des mesures de soutien de la Confédération, des cantons et d’acteurs privés: indemnités en cas de réduction de l’horaire de travail, crédits relais Covid-19 ou aménagements pour des loyers ou des crédits. La hausse du chômage est quant à elle restée contenue.

En raison de la nature de son tissu économique, Neuchâtel, comme le Jura, figure toutefois parmi les cantons romands les plus touchés par la crise, mais il pourrait également afficher une croissance plus rapide en 2021, estiment les experts.

L’intelligence artificielle, enjeu de formation

Face aux progrès de l’intelligence artificielle (IA) et son effet sur l’emploi, la formation constitue une clé d’adaptation. Le chapitre spécial du PIB romand s’intéresse cette année à la manière dont le système de formation supérieur helvétique intègre cette question.

 Vers le haut