La BCN Actualites et medias Actualités Quel sera le montant de ma rente AVS?

Quel sera le montant de ma rente AVS?

Finance

22.12.2021 , par Sandra Hegetschweiler, conseillère en planification financière

Pierre fête ses 65 ans le mois prochain; il se réjouit d’avoir plus de temps pour ses loisirs, mais il a été surpris par le courrier reçu de sa Caisse de compensation AVS: il percevra dès le mois prochain une rente de vieillesse du 1er pilier de 2’008 francs par mois. Il escomptait sur le montant maximal de 2'390 francs étant donné qu’il a cotisé pendant 44 ans. Pourquoi une telle différence? Quels éléments sont pris en compte pour le calcul de cette rente AVS? On vous dit tout!

1er élément : le niveau de votre salaire est déterminant

Pour calculer cet élément, il faut additionner tous les revenus issus des activités lucratives de Pierre jusqu’au 31 décembre dernier, on obtient dès lors dans son cas 1'960'000 francs. Comme lesdits revenus peuvent dater d’années où les salaires se situaient à un niveau plus bas, il faut les revaloriser selon l’évolution moyenne des salaires et des prix. Pierre ayant commencé à cotiser en 1977, le facteur de revalorisation correspond à 1,072. On divise ensuite cette somme revalorisée par le nombre d’années de cotisation pour obtenir une moyenne de 47'753 francs par an pour Pierre. 

2e élément : le bonus éducatif

Pierre a deux enfants et même si ceux-ci sont actuellement majeurs et indépendants, il peut bénéficier de bonifications pour tâches éducatives. Cette bonification correspond au triple de la rente minimale annuelle, soit CHF 43’020 et est créditée depuis la naissance du premier enfant jusqu’au 16ème anniversaire du cadet sur le compte individuel de Pierre.
Pierre étant marié, cette bonification est partagée par moitié pour les années civiles de mariage. En ajoutant le demi-bonus éducatif moyen, le revenu annuel moyen déterminant de Pierre atteint 56'553 francs.

3e élément : le calcul de la rente mensuelle

On se réfère ensuite à l’échelle 44 - pour les 44 ans de cotisation – de la tabelle de l’AVS afin de trouver la rente correspondante à Pierre, en prenant le chiffre le plus proche et le plus élevé du revenu annuel moyen déterminant. Dans le cas de notre assuré, l’échelle montre que ce revenu correspond à une rente mensuelle de 2’008 francs, comme indiqué par la Caisse de compensation AVS.

4e élément : le partage des revenus

Dès l’an prochain, Marie, la femme de Pierre atteindra à son tour l’âge de la retraite ordinaire légale AVS. Il faudra donc tenir compte du splitting pour calculer leur rente de couple, car les revenus réalisés par les époux pendant les années civiles de mariage sont répartis et attribués par moitié à chacun.
Sachant que Pierre a un revenu total de 1'960’0000 francs dont 120'000 avant mariage et Marie une somme de 1'090'000 francs dont 25'000 avant leur union pour une durée complète de cotisations, le montant total à partager sera de 2'905'000 francs, soit 1'452'500 pour chacun des époux.
En appliquant ensuite le facteur de revalorisation propre à Pierre et Marie, les revenus s’élèvent respectivement à 1'685'720 et 1'548'420 francs. Enfin, ces deux montants sont divisés par 44 années de cotisations pour Pierre et 43 années de cotisations pour Marie, afin d’obtenir leur revenu annuel moyen respectif: 38'312 francs pour Pierre et 36'010 francs pour Marie. Ou 47'111 et 45'014 francs en tenant compte du bonus éducatif. 

En se référant à l’échelle de l’AVS, on obtient dès lors une rente mensuelle de 1'874 francs pour Pierre et de 1'855 francs pour son épouse.

5e élément : plafonnement des rentes

Sachant que la somme des deux rentes individuelles d’un couple marié ne peut dépasser le 150% de la rente maximale, soit 3'585 francs par mois, Pierre et Marie ne pourront dès lors pas bénéficier de leurs rentes cumulées, qui représentent 3'729 francs. Leurs rentes seront réduites en conséquence et le couple touchera donc, au final, 3'585 francs par mois. 

6e élément : bonifications pour tâches d’assistance

Pierre et Marie pourraient également prétendre à des bonifications pour les années durant lesquelles ils se sont occupés de parents à proximité qui avaient besoin de soins. Identique au bonus éducatif (43'020 francs) mais non cumulable avec ce dernier, cette bonification aurait également été partagée durant les années de mariage. 

En conclusion, même si une personne a travaillé et cotisé toute sa vie durant 44 ans, elle n’est pas certaine de percevoir une rente individuelle simple maximale AVS, comme dans le cas de Pierre, puisque celle-ci est aussi tributaire du revenu gagné ainsi que d’éventuelles bonifications. Cela dit, pour les personnes mariées, il n’est cependant pas impossible d’atteindre la rente de couple maximale. 

Bon à savoir

  • Il est possible d’estimer votre future rente sur le site  acor-avs.ch
    ou directement auprès de sa Caisse de compensation.
  • Une rente de vieillesse peut être anticipée de deux ans au maximum et donc diminuée de 13,6% ou ajournée de cinq ans et augmentée jusqu’à 31,50%.
  • Il est possible de combler des lacunes en versant des cotisations dans les 5 ans après sa survenue.
  • Si des cotisations ont été versées entre 18 et 20 ans, lors d’un apprentissage par exemple, elles peuvent être prises en compte en cas de lacune.

Une version de cet article est parue dans Générations.

 La planification financière BCN