Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualitésImmobilier: ce qui a changé depuis le 1er janvier
Version imprimable

Immobilier: ce qui a changé depuis le 1er janvier

Economie

04.02.2020

Les conditions cadres pour l’octroi d’un financement d’un objet de rendement ont été durcies au 1er janvier 2020. Pedro Palomo, responsable marché à la BCN, détaille ces changements et leur impact sur l'immobilier.

Deux mesures phares ont été introduites en début d'année pour l'immobilier de rendement. La première réside dans l’augmentation des fonds propres que l’acquéreur doit apporter pour un objet de rendement. La part minimale des fonds propres libres doit désormais s’élever à 25%, contre 10% par le passé. Pedro Palomo rappelle toutefois que les banques demandaient d’ores et déjà des fonds propres à hauteur de 20% pour ce type de financement. La deuxième mesure concerne l’amortissement. La dette hypothécaire doit être amortie pour atteindre les deux tiers de la valeur de gage au plus tard dans les 10 ans, contre quinze ans jusqu’ici.

Dans l'émission Le Sens de l'éco, diffusée sur Canal Alpha, Pedro Palomo revient sur ces modifications. Il rappelle surtout que l'accès à la propriété à usage propre n'est pas touché.

 

 Vers le haut