La BCN Actualites et medias Actualités Fragile équilibre pour les valeurs refuge

Fragile équilibre pour les valeurs refuge

Finance

15.12.2020 , par Yann Constantin, responsable Trésorerie & Négoce

Cette tendance a encore été accentuée par des perspectives de taux d’intérêts bas, une inflation inexistante et des plans de relance économiques sans précédent.

Initialement recherchés en tant que valeurs refuge, l’or, le franc suisse et dans une moindre mesure le dollar, ont subitement perdu de leur superbe. Le cours de l’or est ainsi redescendu de ses sommets historiques à 58'300 francs le kilo à environ 52'300 francs aujourd’hui. Le franc a légèrement reculé contre l'euro, passant de 1,0660 à 1,0870 et le dollar s’est déprécié de près de 10% depuis ses niveaux de mars. Ce repli des valeurs refuge a permis à des investissements plus spéculatifs, tels que le Bitcoin ou à la société Tesla, de bien performer. Même la livre sterling a repris quelques couleurs malgré l’épineux dossier du Brexit.

Les sommets de la dette

Cette réorientation des investissements ne doit cependant pas faire oublier que les incertitudes demeurent nombreuses. En effet, les conséquences économiques de la crise seront perceptibles pendant des années, la situation sanitaire n’est pas encore résolue et les dettes accumulées ces douze derniers mois ont atteint des sommets. Le caractère imprévisible de Donald Trump pourrait aussi encore apporter son lot de surprises d’ici au passage de témoin et les divisions politiques du peuple américain ne se résorberont pas en un coup de baguette magique.

Les valeurs refuge sont aujourd’hui à des niveaux beaucoup plus abordables qu’au pic de la crise. Elles pourraient ainsi offrir à nouveau une belle protection en cas de retournement inattendu des marchés boursiers, d’une nouvelle aggravation de la crise sanitaire ou d’évènements inattendus aux Etats-Unis.

Une version de cet article est parue dans Arcinfo. 

 Vers le haut