Afin de rendre votre visite plus agréable, le site www.bcn.ch utilise des cookies.
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies. Évidemment, vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.

En savoir plus sur les cookies OK, continuer

La BCNActualités et médiasActualitésCryptomonnaies, comment s’y prendre ?
Version imprimable

Cryptomonnaies, comment s’y prendre ?

Finance

20.10.2020 , par Yann Constantin, responsable Trésorerie & Négoce à la Banque Cantonale Neuchâteloise

Les monnaies virtuelles détenues sur la «blockchain» ne sont pas forcément toutes vouées à la même utilisation et n’ont pas toujours non plus les mêmes caractéristiques. Avant d’en acquérir, il faudra notamment se poser quelques questions liées au risque, à l’objectif recherché et à la solidité des monnaies proposées. 

Du point de vue du risque, l’investisseur devra être en mesure d’assumer la grande volatilité du  marché des cryptomonnaies. En effet, les fortes fluctuations peuvent avoir des conséquences importantes sur la valorisation positive ou négative de la position. Il faudra aussi s’assurer que ces cryptomonnaies soient conservées de façon sécurisée puisqu’un piratage ou l’égarement de ses codes d’accès personnels entraînera la perte définitive du contenu de son porte-monnaie virtuel. 

L’objectif recherché devra aussi être clairement défini. Cette monnaie servira-t-elle à effectuer des paiements sur internet ou constitue-t-elle un investissement à long terme? Dans le premier cas, la monnaie devra être acceptée auprès d’un large spectre de commerçants alors qu’une monnaie d’investissement devra offrir certaines garanties de solidité parfois difficiles à établir. Les volumes d’échanges devront aussi être suffisants et transparents pour ressortir de son investissement dans de bonnes conditions. Le Bitcoin est aujourd’hui la monnaie la plus connue et la plus utilisée parmi les quelques 5'000 cryptomonnaies déjà créées avec une valeur marchande totale de près de 200 milliards de dollars.

Comme pour chaque investissement se posera la question de la diversification du portefeuille. Il est aujourd’hui difficile d’établir aujourd’hui le degré de corrélation entre les crypto-monnaies et les investissements traditionnels. En conséquence, il est raisonnable d’affirmer que l’ajout d’une ou de plusieurs cryptomonnaies n’apportera pas une réduction de risque pour l’ensemble du portefeuille. L’investisseur devra ainsi plutôt se poser la question du rendement qu’il espère atteindre et surtout du risque qu’il est prêt à prendre pour atteindre ce dernier. 

 

 Vers le haut